Son diagnostic

 

 

Autisme - Recommandations pour le diagnostic

Article santé médecine net.
 
 
 
Octobre 2014
 

L'autisme est un trouble du développement qui peut, le plus souvent, être diagnostiqué dès l'âge de 2 ans.
Dans le but d'optimiser son repérage ainsi que d'homogénéiser les pratiques et procédures de diagnostic, la Fédération française de psychiatrie, en partenariat avec la Haute Autorité de santé, a sorti en juin 2005 un certain nombre de recommandations.
 

 

 

Définition (CIM-10)

L'autisme est un trouble du développement caractérisé par des perturbations dans les domaines des interactions sociales réciproques, de la communication et par des comportements, intérêts et activités au caractère restreint, répétitif.
CIM-10 : classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes.

Recommandations pour les professionnels de première ligne

À ce jour, le diagnostic de l'autisme est clinique. Il peut le plus souvent être établi à partir de 2 ans. Lorsqu'un professionnel suspecte un autisme mais ne peut assurer la procédure diagnostique décrite, il doit alors adresser l'enfant le plus tôt possible à une équipe pluridisciplinaire spécialisée en préparant sa famille. Il est recommandé de ne pas annoncer de diagnostic avant les résultats de l'évaluation pluridisciplinaire ni même d'utiliser le terme d'autisme chez un enfant de moins de 2 ans ou en cas de doute. On utilisera plutôt la notion de trouble du développement dont la nature est à préciser.
Il est fortement recommandé que le développement de la communication sociale fasse l'objet d'une surveillance systématique au cours des trois premières années, dans le cadre des examens de santé. Il existe des formes d'autisme à expression plus tardive. Il est donc également recommandé d'être attentif aux enfants de maternelle et primaire ayant des difficultés importantes dans les interactions sociales et des particularités dans les apprentissages sans pour autant présenter de retard mental significatif.

Signes d'alerte devant faire rechercher un autisme

Les inquiétudes des parents évoquant une difficulté développementale de leur enfant.

Chez un enfant avant 3 ans : passivité, niveau faible de réactivité/anticipation aux stimuli sociaux (i.e. ne se retourne pas à l'appel de son prénom, manque d'intérêt pour autrui), difficultés dans l'accrochage visuel, difficultés dans l'attention conjointe et l'imitation, retard ou perturbations dans le développement du langage, absence de pointage et de comportement de désignation des objets à autrui, absence d'initiation de jeux simples ou ne participe pas à des jeux sociaux imitatifs, absence de jeu de faire semblant, intérêts inhabituels et activités répétitives avec les objets.

Quel que soit l'âge, une régression dans le développement du langage et/ou des relations sociales. Des antécédents dans la fratrie en raison du risque élevé de récurrence.

Les signes suivants ont une valeur d'alerte très importante chez l'enfant de moins de 3 ans et doivent conduire à demander rapidement l'avis de spécialistes (adapté de Baird et al. 2003) :

  • Absence de babillage, de pointage ou d'autres gestes sociaux à 12 mois
  • Absence de mots à 18 mois
  • Absence d'association de mots (non en imitation immédiate) à 24 mois
  • Perte de langage ou de compétences sociales quel que soit l'âge


L'enfant doit être orienté pour confirmation diagnostique vers des professionnels formés et expérimentés. Ce n'est qu'à ce moment là qu'un diagnostique formel pourra être prononcé et annoncé aux parents.

 

Article santé médecine net.

 

 



Réagir


CAPTCHA